Quelle formalité doit faire l'expatrié qui revient en France avec un véhicule immatriculé à l'étranger ?


Pour circuler en France, un véhicule acquis à l'étranger doit être conforme aux règles de sécurité et de construction prévues par le code de la route.

À son entrée en France, le véhicule devra avoir des plaques d'immatriculation valides. Si elles ne le sont pas, vous risquez l'immobilisation du véhicule par les forces de police.

Certains pays délivrent des plaques provisoires destinées à l'exportation. Lorsque les plaques étrangères ont perdu leur validité, le véhicule doit circuler avec un certificat d'immatriculation spécial WW.

Certains pays exigent la radiation du véhicule de leurs registres nationaux ou/et la restitution des plaques d'immatriculation avant de quitter leur territoire.

Pour connaître les règles propres à chaque pays, il convient de s'adresser au consulat du pays concerné en France.

Voir tous les documents nécessaires pour immatriculer en France un véhicule étranger.